Piqûre de guêpe, d’abeille et frelon : comment réagir faire à elle

Loisirs et voyages le  à 13 h 08 min  par Marianne Le Gal

Date de dernière mise à jour : le 6 août 2014 à 16 h 44 min

Avec l’arrivée de l’été, les guêpes, les abeilles et autres frelons prolifèrent à vitesse grand V. Naturellement, si les personnes allergiques sont les plus exposées aux risques de complications, tout le monde espère avoir les bons réflexes pour limiter instantanément la douleur de la piqûre.

Dans un premier temps, lorsque vous constatez qu’une personne de votre entourage vient de se faire piquer par une guêpe, une abeille ou un frelon, il est indispensable d’identifier la gravité de la blessure. En effet, les attitudes à avoir ne sont pas les mêmes suivant la localité, la taille et l’aspect de la ou des piqûre(s).

guêpe

Les piqûres de guêpe, d’abeille ou de frelon peuvent être dangereuses

Réagir immédiatement face à une piqûre d’insecte

Face à une piqûre de guêpe, de frelon ou d’abeille, il est indispensable de réagir immédiatement. En effet, la douleur étant relativement prononcée, il faut adopter les meilleurs gestes pour apaiser l’irritation et limiter les risques de complications.

Dans un premier temps, regardez attentivement la piqûre :

  • Si elle est locale, le risque est plutôt faible. Cependant, soyez plus vigilants lorsqu’une zone sensible comme le visage ou la gorge est touchée : il faut appeler les secours pour limiter le danger.
  • Si les piqûres sont multiples, le risque de malaise ou d’œdème augmente considérablement : au-delà de 20 lésions pour l’adulte et de 4 plaies pour l’enfant, on conseille d’appeler rapidement les secours.
  • Enfin, si vous savez que la victime est allergique, vous devez redoubler de vigilance : même si elle n’a qu’une piqûre, elle peut contracter une grave réaction extrêmement dangereuse pour sa santé.

De plus, si l’individu est piqué par une abeille, il est indispensable de retirer le dard dentelé de cet insecte. Pour cela, vous pouvez simplement gratter la peau avec votre ongle. N’utilisez pas de pince à épiler, cela risquerait de faire éclater la glande à venin et de décupler les risques de réaction allergique.

Quoi qu’il en soit, plusieurs réflexes sont utiles pour limiter la douleur et les risques d’infection face à une piqûre d’insecte :

  • Nettoyez avec de l’eau et du savon avant d’appliquer une solution antiseptique.
  • Vérifiez que la victime est bien à jour dans ses vaccins contre le tétanos.
  • Surveillez la diminution progressive des symptômes : si elle n’est pas effective, appelez rapidement les secours.

A noter que plusieurs symptômes impliquent un avis obligatoire d’un médecin, du 15 (SAMU) ou du 112 (urgences européennes si vous êtes dans un pays de l’UE autre que la France) :

  • Allergie connue au venin.
  • Piqûres trop nombreuses.
  • Difficulté pour déglutir ou respirer correctement.
  • Œdème au niveau de la langue, des lèvres, de la gorge ou des yeux.
  • Malaise ou perte de connaissance.
  • Vomissements ou nausées.
  • Fièvres, frissons.
  • Crise d’urticaire généralisée.

Et sensiblement dans le même genre de risques encouru pendant l’été, n’hésitez pas à découvrir aussi notre petit dossier pour apaiser une piqûre de méduses à la plage.




Marianne Le Gal

A propos de Marianne

Comme tous les consommateurs je suis à l’affût des petits prix et des astuces pour faire toujours plus d’économie dans le budget du ménage. A travers QueDesBonsPlans je vais donc vous faire partager mes bons plans pour que vous aussi vous puissiez faire de belles économies dans votre vie quotidienne.


 
 

VOS DISCUSSIONS A PROPOS DE CE BON PLAN


0 Commentaire / + Ajoute le tien