Les jeunes partent de plus en plus tard du foyer parental

Actualités le  à 13 h 21 min  par Marianne Le Gal

Date de dernière mise à jour : le 2 septembre 2014 à 21 h 26 min

Selon une étude publiée par le ministère des affaires sociales, la part des jeunes vivant sous leur propre toit ne cesse de diminuer au fil des années. Sous l’effet de la crise, ces derniers ont de plus en plus de difficultés à trouver l’argent nécessaire pour financer une vie d’adulte.

Concrètement, entre 2007 et 2010, la proportion des jeunes ayant quitté la maison des parents a diminué de 4 points. Aujourd’hui, à peine la moitié d’entre eux a réussi à trouver un logement particulier. En cause, on identifie – notamment – la crise économique, créant un contexte moins favorable à l’emploi pour les nouveaux actifs.

départ tardif du foyer parental

Il est de plus en plus difficile pour les jeunes de s’assumer financièrement

De moins en moins de jeunes adultes quittent le foyer familial après les études

L’enquête menée par le ministère des affaires sociales s’est focalisée sur le parcours de jeunes ayant terminé leurs études entre 2004 et 2007. Trois ans après avoir quitté les bancs de l’école, 58 % de la génération 2004 avait réussi à partir du domicile familial – tandis que le taux a baissé à 54 % pour les individus sortis du système scolaire en 2007.

De plus, parmi les personnes ayant réussi à financer une nouvelle vie dans un logement personnel, un tiers s’est en réalité installé en couple, ce qui montre que, seul, il est réellement compliqué d’entreprendre une vie en dehors du foyer des parents.

Bien sûr, la possession ou non d’un diplôme joue également un rôle déterminant. En effet, trois ans après avoir quitté l’école, 83 % des non-diplômés vivent encore chez leurs parents, la part diminue à 28 % concernant les diplômés de l’enseignement supérieur.

Enfin, tous les milieux sociaux ne sont pas égaux : la profession des parents influe sur la condition des jeunes, puisque les enfants d’employés sont les plus mal lotis. Ceux-ci ont 40 % de chances en moins que les enfants de cadres de vivre seul trois ans après la fin des études.




Marianne Le Gal

A propos de Marianne

Comme tous les consommateurs je suis à l’affût des petits prix et des astuces pour faire toujours plus d’économie dans le budget du ménage. A travers QueDesBonsPlans je vais donc vous faire partager mes bons plans pour que vous aussi vous puissiez faire de belles économies dans votre vie quotidienne.


VOS DISCUSSIONS A PROPOS DE CE BON PLAN


0 Commentaire / + Ajoute le tien